Nos projets au Nicaragua (actuellement, il y a 3 projets en cours)

Projet 1

« Prise en charge intégrale d’enfants et de jeunes en risque social, vivant dans les quartiers marginaux et les marchés populaires de Managua »

Notre partenaire au Nicaragua: Asociación Inhijambia
Durée: 3 ans, du 01/04/2018 au 31/03/2021
Ce projet est cofinancé par le Ministère des Affaires étrangères et européennes

Contribuer à redonner et renforcer l’autoestime des bénéficiaires, leur fournir des outils leur permettant d’acquérir des connaissances, des compétences et des ressources afin qu’ils soient acteurs de la construction  de leur propre bien-être, d’un projet de vie en accord avec leur dignité et de leur réinsertion familiale et sociale.

Les bénéficiaires reçoivent chaque jour:

• Une attention socio-éducative (ateliers éducatifs, formatifs et récréatifs, actions de prévention contre la drogue, …).
• Un soutien psychologique individuel et groupal, incluant régulièrement les familles.
• Un suivi médical.

Ce projet s’adresse à environ 140 enfants, adolescents et jeunes adultes, filles et garçons, en risque social extrême, et notamment à celles et ceux en situation de toxicomanie, d’abus sexuel, d’exploitation économique, s’exploitation sexuelle à des fins commerciales, de violence communautaire et intrafamiliale, vivant dasn des quartiers marginalisés, parfois dans la rue ou dans les marchés populaires de Managua.

Le projet contribue à soutenir financièrement Association Inhijambia afin qu’elle puisse assumer les salaires d’une partie de l’équipe de psychologues et d’éducateurs-trices, certains frais liés à la réalisation des activités avec les bénéficiaires, certains frais d’entretien des centres d’accueil, et renforcer les capacités institutionnelles de l’association avec des formations du personnel, et une personne dédiée à la collecte de fonds.

Projet 2

« Enseignement Technique et Formation Professionnelle pour les travailleuses et travailleurs de l’économie informelle »

Notre partenaire au Nicaragua: Fundación para la FOrmación y Dessarrollo Integral (FODI)
Durée: 3 ans, du 01/04/2018 au 31/03/2021
Ce projet est cofinancé par le Ministère des Affaires étrangères et européennes

Améliorer l’accès à l’emploi, la productivité et la capacité à générer des revenus des travailleurs et travailleuses de l’économie informelle.
Ce projet vise des personnes qui travaillent dans des petites entreprises unipersonnelles qui se caractérisent par une productivité très limitée. Le marché du travail dans lequel elles évoluent est presque complètement dérégulé et les travailleurs et travailleuses n’y bénéficient pas de protection sociale. Ils ont des difficultés à échapper à leur situation de précarité du fait qu’ils sont peu qualifiés et surtout sans possibilité de formation adaptées à leurs besoins.
Renforcer 7 centres d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle, répartis dans différentes régions du Nicaragua, de manière à adapter leurs processus de formation technique selon les besoins véritables des travailleurs et travailleuses de l’économie informelle, et à des horaires qui leur permettent de poursuivre leurs activités professionnelles.

• Mise en place d’un bureau et d’une équipe de direction pour la coordination du projet
• Coordination entre l’équipe de direction et le personnel des 7 Centres d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle pour synthétiser les préoccupations de tous les secteurs et promouvoir les actions communes
• Organisation de tables rondes en collaboration avec les commissions territoriales du travail afin d’identifier de manière précise les besoins en formation des travailleuses et des travailleurs du secteur informel
• Conception de nouvelles formations, ou adaptation des formations déjà existantes
• Coordination avec l’INATEC afin de faire homologuer les formations, et intégration des nouveaux modules de formations dans le programme de formation des 7 Centres d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle
• Acquisition d’outils didactiques et de manuels adaptés
• Renforcement des supports méthodologiques et pédagogiques de formation, du personnel enseignant
• Réalisation effective des formations au bénéfice des travailleuses et travailleurs du secteur informel

Nombre de bénéficiaires directs attendus sur 3 ans: 1.200 (au moins 50% de femmes; au moins 2/3 de personnes de moins de 31 ans)
Grâce à l’effet multiplicateur du projet à d’autres utilisateurs et en considérant les bienfaits sur les familles des bénéficiaires directs, on estime que le projet devrait bénéficier à une population d’environ 7.500 personnes.

Projet 3

« Promouvoir la diversification de production agricole de la Finca Yann Verdina et assurer la sécurité alimentaire des 135 bénéficiaires des 2 Centres d’accueil et de leurs familles par notre partenaire local Inhijambia »

Notre partenaire au Nicaragua: Asociación Inhijambia
Durée: 2 ans du 15/05/2019 30/06/2021
Ce projet est cofinancé par la Fondation NIF

Ce projet contribue à la visibilité et à l’amélioration des conditions de vie du groupe social vulnérable des enfants de parents en detention.

Assurer la pérennité de l’exploitation Agricole récemment mise en place avec la collaboration de TdHL et du MAEE.
Assurer la sécurité alimentaire pour les bénificiaires de l’association Inhijambia (reas quotidiens).
Renforcer les capacités d’Inhijambia pour permettre de commercialiser les produits de la Finca et par ce biais générer des revenus visant l’autonomie financière.
Donner la possibilité aux jeunes bénéficiaires de sortir du milieu urbain et de participer à des activités éducatives et récréatives.
Promouvoir une alimentation saine et équilibrée et contribuer ainsi à améliorer la santé des bénéficiaires.

Les bénificiaires directs du projet sont 135 enfants, adolescents et jeunes en situation de pauvreté extreme, menacés par l’addiction, la violence intrafamiliale, l’abus sexuel, la violation de leurs droits. Ils déambulent dans les rues, dans les marches polulaires de Managua, sans lien familial, souvent exclus du système scolaire. Ils sont pris en charge dans les centres d’accueil, de jour de l’association Inhijambia.

Autres projets

Recherche

Partenaires

Inhijambia

Constituée en février 2000, l’association Inhijambia est actuellement la seule association à Managua qui assure une prise en charge intégrale à longue durée des jeunes filles toxicomanes, souvent jeunes mamans pas plus âgées que quatorze ans, vivant dans la rue, dans des abris du « Mercado oriental », les parcs publics, les « basureros » (décharges publiques), les « edificios » (édifices en ruines depuis le tremblement de terre de 1972), occupés clandestinement par d’innombrables personnes sans abri.

FODI

Fundación para la Formación y Dessarrollo Integral (FODI)

FODI est une fondation à but non lucratif qui a pour vocation de favoriser le développement intégral des enfants et des adolescents, à travers l’éducation, la formation technique, l’assistance sanitaire, le sport, la culture, le loisir et la défense de leurs droits.

FODI gère le CEFODI qui regroupe un Centre d’Education préscolaire et un Centre d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle pour les travailleuses et les travailleurs indépendants de l’économie informelle.

Renseignements supplémentaires sur
FODI

Actualités

Terre des Hommes Luxembourg
Envoyer